Dernière mis à jour:
MENU  ▼

HERNIE DISCALE LOMBAIRE | CHIRURGIE, INFILTRATION, ÉPIDURALE OU MÉTHODE COX®

 

 

Hernie discale multiple | l'origine génétique ?

 

Les hernies discales multiples chez les gens de moins de trente-cinq ans sont fréquentes. Selon les études, plusieurs facteurs sont à l’origine : la génétique (1), le style de vie, etc. Les études sur la génétique démontrent que la dégradation discale compte pour 34 à 74 pour cent de la variant de la dégradation discale (2). Les mutations de gènes de collagène, en particulier ceux responsables de la dégradation des hélices du collagène triple sont en cause. La dégénérescence (ou discopathie dégénérative) discale implique la déshydratation, la fragmentation des collagènes, et le développement de déchirure annulaire. Ceci a pour effet de réduire la hauteur du disque intervertébral.

Cette altération modifie également les modèles de chargement biomécanique, conduisant au développement d'ostéophytes et d'autres changements dégénératifs.

Tous les gènes impliqués dans le renouvellement de la matrice et de l'organisation du collagène sont en cause dans la défaillance mécanique de la matrice extracellulaire du disque intervertébral.

1 Evidence for an Inherited Predisposition to Lumbar Disc Disease
2 Associations of 25 structural, degradative, and inflammatory candidate genes with lumbar disc desiccation, bulging, and height narrowing.

Résultats clinique de Richard Dayrit

<<When I moved to Montreal I came across Dr Sicotte’s website. I saw testimonials on the website which were similar to my case. I finally decided to have sessions with Dr Sicotte. One the first few sessions I felt discomfort but as I progress, I am feeling there is improvement on my condition. Now, I am able to cycle, go shopping with my wife go jogging without feeling anything.>>

 

Chirurgie, infiltration ou méthod Cox® ?

 

Face à peu d'alternatives de soin, le patient qui souffre d’une hernie discale opte souvent pour une solution invasive (infiltration épidurale). Ce choix est souvent influencé par un manque de connaissance. Les hernies discales se présentent presque uniquement chez les patients qui possèdent une colonne vertébrale hypolordotique ou militaire. Une mauvaise biomécanique lombaire, causée par la mauvaise configuration vertébrale, augmente la pression intra discale à un tel point que les nerfs du rachis lombaire viennent en contact avec le disque intervertébral et génèrent de la douleur. L'infiltration épidurale aura donc un effet de courte durée puisque le problème semble biomécanique.

La flexion distraction en décompression de Cox® réduit la pression intra discale et diminue significativement les symptômes. Le patient peut alors apprendre à faire des exercices qui renversent la tendance biomécanique.

 

LES INJECTIONS SONT-ELLES EFFICACES ?

 

Les injections pour douleurs lombaires ou sciatiques (hernie discale et sténose spinale leurs efficacités.

On vous suggère un traitement par injection, mais personne ne vous imforme de l’efficacité de ce traitement. Voici la conclusion d’une révision systématique de 350 recherches sur le sujet. “Lumbar Interlaminar Epidural Injections in Managing Chronic Low Back and Lower Extremity Pain : A Systemic Review”, Pain Physician 2009; 12 :163-188 ISSN 1533-3159

 

L'alternative de choix : les distractions

 

Avant même de considérer une procédure invasive consulter un spécialiste de la méthode Cox® (1973) en flexion distraction afin de décompresser le disque en cause. Une méthode de plus de 40 ans qui a fait ses preuves.
Plus sur la méthode Cox®